Groupe DEPHY en maraîchage biologique (13-84)

Le réseau DEPHY a pour objectif d’éprouver, de valoriser et de déployer les techniques et systèmes agricoles réduisant l’usage des produits phytosanitaires et performants au niveau économique, environnemental et social.

Le dispositif DEPHY est une action du plan Ecophyto II piloté par le ministère de l’agriculture. L’objectif global est de réduire et d’améliorer l’utilisation des produits phytosanitaires en France. Le réseau DEPHY a pour objectif d’éprouver, de valoriser et de déployer les techniques et systèmes agricoles réduisant l’usage des produits phytosanitaires et performants au niveau économique, environnemental et social. Il consiste à favoriser les échanges individuels entre ingénieurs et agriculteurs mais aussi les échanges colletifs entre producteurs.
Le dispositif FERME est un réseau de démonstration et de production de références, s’appuyant directement sur des exploitations agricoles. Jusqu’en 2016, il y avait 185 groupes d’une dizaine d’agriculteurs (Ecophyto I). Ecophyto II propose aux groupes déjà existants de se réengager pour 4 ans et propose des candidatures pour de nouveaux groupes. Aujourd’hui, du fait de ces nouvelles candidtaures, il y a 240 groupes DEPHY FERME dont 4 en PACA qui sont sur la filière légumes.

12 maraîchers bios accompagnés de la conseillère maraîchage bio du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont déposé une réponse à l’appel à candidature DEPHY du plan ECOPHYTO II.
Le projet a reçu un avis favorable, il a démarré en juillet 2016 pour une durée de 4 ans. Les 4 axes de travail sont :

  • Travail collectif sur les couverts végétaux (engrais verts)
  • Accompagnement individuel des maraîchers
  • Enregistrement des pratiques agricoles pour élaborer des fiches techniques
  • Réalisation d’actions de diffusion vers les bios et les conventionnels : articles, fiches, visites de fermes…

L’animation du groupe et l’accompagnement ont déjà commencé.

  • Le 03 novembre 2016, la ferme SCEA AUDE a ouvert ses portes pour échanger sur des résultats techniques. Le thème central était la réduction des produits phytosanitaires par la baisse de la pression des ravageurs et maladies. Un zoom a été fait sur la gestion des pucerons en salades sous abris et la culture de melons.
  • Début décembre 2016, les maraîchers du groupe se sont réunis pour se former et échanger sur la pratique des engrais verts avec un partenariat avec le GRAB (Hélène Védie ingénieure spécialisée sur la fertilisation et les engrais verts).
  • En 2017 il est prévu de travailler avec Karim Riman, agronome et consultant en agro écologie (expert dans les diagnostics de sol et la fertilité structurale).
  • Des rapprochements seront aussi faits avec le groupe DEPHY de la chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône et pourquoi pas le CIVAM BIO 09 qui va travailler sur cette thématique.

La conseillère maraîchage bio réalise aussi des diagnostics individuels et un suivi régulier des pratiques des maraîchers.

Les échanges sur le terrain sont le cœur d’évolutions techniques et de meilleures maîtrises des cultures maraîchères. Voici donc l’ambition du projet : favoriser les échanges techniques, participer à la réduction des produits phytosanitaires et optimiser l’implantation d’engrais verts en maraichage !