LES ETAPES DE LA CONVERSION

Toutes les étapes et documents nécessaires pour s’informer et se faire accompagner dans son projet de conversion.

Le mode de production bio correspond-il à mes attentes et à mes valeurs ?

  • Prendre connaissance du cahier des charges bio : voir Réglementation)
  • Rencontrer les producteurs bio de votre région (réunions, fermes ouvertes...) : voir Fermes de Démonstration)
  • Participer à des formations sur la conversion, les techniques bio : voir Formations
  • S’abonner au bulletin départemental de son Agribio

Comment construire mon projet ?

  • Faire l’inventaire de l’environnement technique et économique de la ferme : possibilité d’approvisionnement en intrants bio (engrais, amendements, aliments pour le bétail, produits phytosanitaires...) ainsi que les circuits de commercialisation envisageables (organisations de filières, vente directe, marchés locaux, distributeurs ou transformateurs...)
  • Contactez un conseiller en charge des conversions. Nous vous recommandons fortement d’effectuer avec celui-ci un diagnostic-projet conversion afin d’appréhender en détail les adaptations techniques nécessaires et faire des simulations économiques (contactez votre Agribio départementale).
  • Se renseigner sur les aides spécifiques à l’AB : voir Aides

La décision est prise, quelles sont les démarches administratives ?

    • Demander des devis auprès des Organismes Certificateurs et en choisir un (voir la liste ci-dessous)
    • Dans les 15 jours qui suivent, se notifier auprès de l’Agence bio
    • Envoyer le dossier d’engagement complet à l’Organisme Certificateur. A réception du dossier, celui-ci valide en ligne votre notification à l’Agence Bio. Cette date correspond à la date d’engagement.
    • Première visite du contrôleur (visite d’habilitation) : si l’opérateur est conforme, la date d’engagement correspondra à la date officielle de début de conversion. Dans le cas contraire, c’est la date de mise en conformité qui correspondra à la date de début de conversion.