Retour sur la Foire Bio et Local C’est L’idéal 2016

27 octobre 2016

Une cinquième édition plus que réussie au Lycée horticole d’Antibes le 18 septembre !

Vive la bio de proximité !

>> Les photos<<

Plus de 5200 curieux / fidèles de la bio locale, paysanne et solidaire, se sont rendus dimanche à la foire « bio et local, c’est l’idéal » organisée par Agribio 06 – l’association qui représente les 200 agriculteurs bio du 06. Une fréquentation qui a quasiment doublé par rapport à l’an passé ! Ce qui s’est bien senti au niveau de la logistique et nous tenons à féliciter tous nos visiteurs pour avoir bravé les galères de parking.
Nous sommes ravis de ce succès, qui vient nous confirmer ce que nous n’osions pas encore divulguer : une plus grande conscience collective autour du respect de la vie est en train de se propager...
A la foire bio de ce dimanche, cela s’est manifesté par les valeurs fondamentales que défendent les producteurs bio qui étaient présents. Ils nous ont parlé d’une bio locale, celle développée dans les petites fermes familiales paysannes, les seules en capacité de sauvegarder l’humain, l’eau, les semences, les sols, les forêts... bref, une biodiversité en harmonie.
1. La Campagne « bio et local, c’est l’idéal »
2. La Foire bio et local à Antibes : des stands riches et variés
3. Des animations inspirantes et ludiques
4. Une cinquième foire piquante !
5. Une communication ciblée
6. Remerciements à nos partenaires
1. La Campagne « bio et local, c’est l’idéal »
L’événement local s’intègre dans la campagne d’envergure nationale « Manger bio et local, c’est l’idéal » coordonnée par la FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique).
Elle avait cette année lieu du 17 au 25 septembre 2016.

→ « Manger bio et local, c’est l’idéal », c’est quoi ?
Une campagne de promotion et de sensibilisation à la consommation de produits bio locaux.
Un programme d’événements organisés dans les fermes bio et sur les lieux de vente en circuits courts : conférences, ciné-débats, visites de fermes, marchés bio, repas bio, dégustations, concerts… Il existe de nombreuses possibilités de consommer bio et local près de chez soi et de prendre sa part dans la campagne !

→ Consommer bio et local, c’est aussi réduire le nombre d’intermédiaires
Nous sommes de plus en plus attentifs aux conséquences de nos actes d’achat.
Le bio et le local ne s’opposent pas, bien au contraire ils se complètent. La consommation de denrées alimentaires produites localement réduit le nombre d’intermédiaires, diminue les transports polluants et contribue activement à renforcer la vitalité économique de nos territoires.
Toutefois les méthodes de production de ces aliments locaux ont également un impact sur l’environnement.
Consommer bio et local est doublement intéressant !
Manger bio c’est faire le choix d’une alimentation de qualité qui garantit des produits sans pesticides, engrais chimiques de synthèse ni OGM.
Les circuits courts qui proposent des produits bio se développent et sont aujourd’hui largement accessibles et diversifiés : vente à la ferme, marchés, magasins de producteurs, AMAP, systèmes de paniers, vente en ligne, restauration collective…
2. La foire bio et local à Antibes : des stands riches et variés

→ Le marché – 44 producteurs bio & locaux
De 9h à 18h, cette fête conviviale nous a réuni sous le soleil de la côte d’azur, dans le très beau lycée horticole d’Antibes, pour profiter d’un marché de 44 producteurs bio et locaux : de la couleur, des textures et de délicieuses odeurs dans nos paniers, à remplir aux différents stands installés dans la cour du lycée : légumes, fruits, pain, fromages, olives, huiles essentielles et hydrolats, plants, bière, glace, miel, confiture, infusion... une belle diversité pour se régaler tout en se souvenant, aux prochains repas, du sourire de celui ou celle qui a œuvré pour émerveiller nos papilles avec des méthodes naturelles...

→ Un Espace Buvette / Restauration de 8 stands

→ 15 associations et structures engagées

3. Des animations inspirantes et ludiques
→ Le Village Artistique
Une pinède transformée en un village artistique dont l’atmosphère onirique était ponctuée d’animations ludiques : construction d’un nid géant en lianes, studio photo paysan, expo photo paysanne dans les arbres.

→ Les rendez-vous culturels
- « Point d’Interrogation », une pièce proposée par le Théâtre National de Nice, fidèle et talentueux soutien de la Foire, qui a fait rire et réagir les spectateurs installés sur des sacs en toiles de jutes sous la pinède : une ambiance cosy, intime et familiale pour ces 200 spectateurs.

- « Le Potager de mon Grand-Père » , film dont la projection a donné lieu à une douce rencontre avec le réalisateur Martin Esposito, pleine de spontanéité, définitivement porteuse d’un message d’éveil à la vie autour de soi. Il était pour l’occasion accompagné de la sagesse du producteur de semences Alan Carter, et de l’enthousiasme de la représentante du mouvement des femmes semencières Claire Chanut. Une salle comble et comblée !
Merci à ces artistes qui, à travers leur créativité et engagement, apportent à l’art toute sa richesse : un témoignage sensible et spontané qui part de soi et s’élargit petit à petit vers autrui comme une prise de conscience de l’évolution de notre civilisation.

→ Jeux, danse et musique
Des jeux surdimensionnés en bois installés sous le préau distillaient des éclats de rire d’enfants dans tout le marché, dont le bruit se mêlait à la musique entraînante du groupe Cercolo.

→ Une mini-ferme !
Chèvres, brebis et poules ont fait le bonheur des enfants...

4. Une cinquième Foire piquante !
→ « Et nous demain ? Si ça continue, vous ne nous verrez plus »
Tel était le message inscrit sur le tee-shirt rouge porté par les 4 salariés, 10 administrateurs et agriculteurs d’Agribio, et les 6 bénévoles de la foire.
La foire « bio et local » existe depuis maintenant 5 ans. Faute de moyen, elle a cette année frôlé une annulation, avant que nos partenaires fidèles et précieux ne viennent sauver ce rendez-vous.

C’est pourquoi nous avons revendiqué l’importance de cette foire, comme vitrine et témoignage du besoin de soutien et de visibilité de notre association qui met en œuvre depuis plus de 30 ans des actions de développement de l’agriculture biologique dans les Alpes-Maritimes.

Cette fête, nous devons solidairement la défendre. Nous, producteurs bios locaux, Vous, tous consom’Acteurs, qui êtes de plus en plus nombreux, et enfin Vous, Mesdames et Messieurs les élus et financeurs publics. Parce que, sans votre aide et votre soutien inconditionnel, l’Agriculture Biologique ne deviendra bientôt qu’un label fade et dénué de son sens des responsabilités.
Parce que, sans votre aide et votre soutien inconditionnel, ce label sera au service des grandes enseignes. Grandes enseignes pour qui la Bio qui nous est chère, n’est qu’un business, un créneau comme un autre. Au grand mépris des racines fondatrices de l’Agrobiologie.
Nous avons le pouvoir, et nous avons le devoir d’agir en conscience. Toutes les civilisations se sont construites à partir de l’Agriculture. Notre Bio à nous, elle est locale, humaine, respectueuse de valeurs portées par des femmes et des hommes volontaires : Bio et local c’est l’idéal !